29 mars 2007

Equipe Boulonnaise

L'Equipe Boulonnaise
Sous l'égide du Syndicat Hippique Boulonnais, un groupe d'utilisateurs a été formé pour
participer aux diverses épreuves d'attelage internationnales telles que la Route du Poisson,
la Route des Vins et du Comté, les 24h du Trait Attelé en Belgique, et tant d'autres épreuves ...

Ce groupe est connu et reconnu sous le nom de "Equipe Boulonnaise",
reconnaissable parmis les autres à leur convivialité, mais surtout à leur tenue! :
Une vareuse pour rappellé que ce sont les Chasses Marées qui ont fait la gloire du Boulonnais,
et un pantalon blanc, rappellant la tenue blanche des éleveurs de Boulonnais en concours!

Equipe_Boulonnaise9
Equipe Boulonnaise de la Route du Poisson 2005

L'équipe Boulonnaise, sur ces grands événements, c'est plus de 100 personnes réunies autour d'une vingtaine de Chevaux Boulonnais!!! Les meneurs, les grooms, le chef d'équipe et ses "collaborateurs" entraineurs ou metteurs en scène de spectacles, l'équipe d'intendance, les relayeurs, les "routeurs", les "baliseurs", et tous ces autres...
Une grande famille réunie autour du Cheval Boulonnais!

Entre autres ces grandes participations, l'Equipe Boulonnaise participe également, en nombre réduit, à divers salons ou manifestations en France et à l'étranger; nottament au Salon de l'Attelage de s'Hertogenbosch en Hollande.


Les diverses grandes participations de l'Equipe Boulonnaise :

1991 : 1ere Route du Poisson
C'est d'ailleurs l'Equipe Boulonnaise qui la remporte, ce ne pouvait-être autrement!!

1993 : 2e Route du Poisson

1995 : 3e Route du Poisson

1997 : 4e Route du Poisson

1999 : 5e Route du Poisson

2000 : Festival International du Cheval de Trait à Saumur

2001 : 6e Route du Poisson
10 ans après la 1ere Route, l'Equipe Boulonnaise remporte de nouveau la victoire!

2002 : Festival International du Cheval de Trait à Eupen (Belgique)

2003 : 7e Route du Poisson
L'équipe Boulonnaise remporte un 3e titre et confirme qu'elle est sur SA Route!

2004 : "Les 24h du Trait Attelé" à Libramont (Belgique) - 1ere édition d'une Route en Belgique

2005 : 8e Route du Poisson

2006 : Route des Vins et du Comté à Levier - 2e édition d'une Route en Franche-Comté

2007 : "Les 24h du Trait Attelé" à Libramont (Belgique) - 2e édition Belge
20_06__11__l__quipe_Boulonnaise_autour_d_Inca_et_Joyeuse

2008 : 9e Route du Poisson
L'Equipe Boulonnais en termine sur la seconde marche du Podium
equipe_boulonnaise2008

2009 : * 1er Mondial des Chevaux de Traits à Conty
* Route des Vignobles de Bourgogne - 1ere Route bourgignonne
2009

2010 : "Franche-Comté Terre de Traits" à Levier - 3e édition de la Route de Franche-Comté
DSCN1556

2011 : 2e Mondial des Chevaux de Traits à Conty

2012 : 10e Route du Poisson
L'Equipe Boulonnaise emporte la 3e place!
32

En 2013, l'Equipe Boulonnaise devrait prendre part à la "Route du Luxembourg Belge" à Libramont en Belgique, 1 nouveau nom pour une nouvelle organisation, mais il s'agit de la 3e édition de la Route en Belgique, appelée auparavant "Les 24h du Trait Attelé".

 


Le Syndicat de race

Le Syndicat Hippique Boulonnais

Pour faire court :

Le SHB a été fondé en 1902 pour la gestion et la promotion de la race Boulonnaise,
et regroupait à l'epoque près de 2500 éleveurs
;
Son premier président fût Emile Calais, avec comme secrétaire général Ernest Le Gentil ;
La mission principale du Syndicat est d'organiser le fonctionnement du Stud-Book,
pour l'amélioration de la race et son développement.
Le Centenaire du SHB a donc était fêter à l'occasion du Concours Spécial de la Race en 2002.
Meyrier_Cheval_Boulonnais_500
Retour la naissance et l'évolution du SHB :
(sources : SHB, Le Boulonnais, cheval Imperial et document d'étude "Eléments fondateurs du Syndicat Hippique Boulonnais" d'Ellen Cazin)


La Société d'Agriculture de l'Arrondissement de Boulogne sur Mer fondée en 1797, comptant le baron Dumont de Courset parmi ses fondateurs, propose, sur le rapport de Charles Varey, le 24 avril 1884, l'établissement d'un Livre Généalogique de la Race Boulonnaise ; C'est ainsi qu'est crée le Stud-Book du Cheval Boulonnais.
En 1885, cette même Société d'Agriculture décide la création d'un Syndicat Agricole; ce dernier est fondé le 3 février 1886. Entre autres attributions, le Syndicat aurait pour mission "d'organiser et faire fonctionner, tout Livre Généalogique aidant au développement et à l'amélioration des races d'animaux spéciales au pays boulonnais, et à la sûreté des transactions qui y sont relatives".

L'acte fondateur
En janvier 1902, Mr Ernest Le Gentil, s'inspirant d'une pratique déjà exercée en Belgique et dans le Perche, soumet à l'Assemblée Générale de la Société d'Agriculture de l'Arrondissement de Boulogne sur Mer, le projet de la création d'un grand Syndicat Hippique, complétement indépendant, ouvert à tous les éleveurs de la race Boulonnaise.
Déjà, toutes les sociétés d'agriculture du département accueillent favorablement ce projet; en effet, cette proposition a le mérite d'englober dans une seule et même structure, toute l'aire d'élevage du cheval Boulonnais, c'est à dire, au delà du berceau de race en Pas-de-Calais : le Nord, la Somme, une partie de l'Oise et la Seine inférieur.
Cette nouvelle structure doit étudier spécialement toutes les questions intéressant l'élevage et surtout les transactions commerciales.
Le 9 mars 1902, le projet se concrétise. Le "SYNDICAT HIPPIQUE BOULONNAIS" est fondé.
Auguste Calais est désigné président, et Ernest Le Gentil, secrétaire général.
Dès 1903, le Syndicat compte 2500 adhérents ; en 1904 : 4500.
Dans l'intérêt de tous, la cotisation de 1 francs est liée à l'inscription des poulains au livre généalogique.

La mission du Syndicat Hippique Boulonnais
Le Syndicat se donne pour devise "UNION, PRODUCTION, RECLAME" :
* L'Union entre tous les éléveurs, avec une organisation communale et cantonale; Les correspondants communaux contrôlent les cartes de saillies et les envoie au Syndicat pour l'inscription au livre généalogique. Les bureaux cantonaux traitent des questions locales.
* La Production, par l'unité d'un type répondant au standard de la race, à la fois conforme aux voeux de la filière de vente (des chevaux de robe foncée) et reconnu par l'inscription au livre généalogique, celui-ci devant être publié et disponible pour chacun. En concertation avec les différents services de l'Etat (Haras, Conseil Général, ...), le Syndicat oriente la destination des primes pour servir l'efficacité productive.
* La Réclame, par de grands concours où tous les syndiquès peuvent se présenter sur pied d'égalité, et par la publication d'un bulletin mensuel [NB : le premier bulletin du syndicat hippique est le 1er journal illustré s'occupant exclusivement d'une race; organe de vulgarisation d'instruction, il annonce foires et concours, publie les résultats, traite de la question chevaline dans son ensemble et présente les éleveurs de chevaux Boulonnais; il constitue une avance sur les concurrents. Le n°1 date de 1904, l'abonnement est chiffré à 1 francs par an, ce qui très vite s'avère insuffisant.], pour faire reconnaître la qualité supérieure du cheval Boulonnais et ainsi favoriser les transactions commerciales. Le Syndicat donne ici aux éleveurs le moyen de vendre le mieux possible leurs chevaux; parmi ces actions, il rassemble des lots pour l'exportation ou organise une vente publique d'étalons après la vente départementale...

A l'avant-garde des acteurs de la filière agricole, le Syndicat est de ceux qui militent pour l'organisation annuelle  d'un concours central hippique qui réunirait toutes les races de chevaux [NB : le premier concours central hippique, dit aussi Concours Général, a eu lieu en juin 1905 à la galerie des machines à Paris.] puis, en 1906, il demande un Concours Général de tous les produits de l'Agriculture française à Paris [NB : ce qui sera le Salon de l'Agriculture, puis le Salon International de l'Agriculture (SIA)].

Le Concours Interdépartemental Spécial de la Race Chevaline Boulonnaise
Dès ses débuts, le Syndicat émet le voeu d'organiser annuellement un concours Spécial qui engloberait les départements où le cheval Boulonnais se produit et s'élève, le berceau du Pas-de-Calais étant tout désigné pour être le siège du Concours. C'est en 1911 que le concours lui est confié, et, pour la première fois, sur la Place de Capécure à Boulogne-sur-Mer, l'ensemble des chevaux engagés sont réunis et exposés dans une même enceinte couverte autour du ring de présentation. C'est ainsi que les amateurs et les acheteurs peuvent à loisir avoir une vue d'ensemble et traiter commodément leurs affaires.
Depuis, chaque année, le concours interdépartemental spécial de la race, dotées des primes de l'Etat, du Département et du SHB constitue l'événement capital de l'année pour les éleveurs de toute l'aire d'élevage, l'ultime championnat où sont groupés tous les lauréats régionaux des concours de l'année.
Il a existé un prix de postières (1911), mais aussi un prix d'attelage en paire et à 4 chevaux.
Jusqu'en 1938, le Spécial a eu lieu à Boulogne (place de Capécure); Puis à partir de 1939 il a eu lieu sur les terrains du Syndicat à Wimereux (Rue Ste Adrienne), jusqu'en 1999 où ils ont étés rachetés par la ville pour la création de jardins...; En 2000 et 2001 il a eu lieu sur les terrains de la Station des Haras Nationaux de Compiègne à Desvres; Le Spécial de 2002 qui s'est déroulé sur 3 jours pour le Centenaire du SHB était organisé au Centre Equestre de La Capelle les Boulogne; A partir de 2003, il s'est déplacé plus à l'intérieure des terres pour se dérouler sur un terrain du hameau de Sacriquier-Courset jusqu'en 2007; En 2008 et 2009 il a eu lieu sur l'Hippodrome de Saint Omer; Depuis 2010, le Spécial est revenu sur ses terres de la région Boulonnaise, pour avoir lieu sur divers terrains de la commune de Samer où sera érigée la future Maison du Cheval Boulonnais. Nous éspérons tous voir le 100e Spécial de la Race se déroulait sur les terres de la Ferme de la Suze qui accueillera la MCB à partir de 2014.

Quelques chiffres : 200 sujets étaient présentés en 1911 au Concours Spécial - 175 en 1985 -
256 en 1996 - 271 en 2000 - 218 en 2012

L'évolution du SHB
Si l'histoire du Syndicat Hippique Boulonnais se confronte dès ses débuts au contexte économique mondial, elle se confond surtout avec l'évolution du monde agricole et l'utilisation du Cheval de Trait. Le Syndicat voit la régression inexorable des effectifs avec les progrès de l'automobilisme; avec la déroute des forces allemandes, à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, ce n'est pas moins de 9000 juments qui disparaissent brutalement.
Les années 50 marqueront définitivement l'abandon total du cheval dans l'agriculture, supplanté par le tracteur et le plan Marschall. Le SHB accompagne sans joie cette évolution et soutient la production bouchère tout en défendant toujours l'utilisation du cheval sur les petites surfaces cultivées en présentant des outils aratoires innovant au Concours Spécial [NB : présentation de l'avant-train polyculteur en 1960].
Les années 60 voient donc l'élevage s'orienter vers la production bouchère avec des chevaux dont la masse s'alourdit; mais le marché, déjà fort restreint, ne résiste pas longtemps à la concurrence étrangère.
Les effectifs régressent toujours au point que le taux de consanguinité atteint un niveau dangereux; en 1989, la race boulonnaise est qualifiée de race lourde la plus menacée, sujette à extinction au cap de l'année 2000. Sans renier sa devise d'origine, un lourd chantier attend le Syndicat Hippique Boulonnais. D'une part, il lui faut obtenir la stagnation des effectifs par le soutien de la filière de vente; une commission "attelage" est alors mise en place. D'autre part, il faut combattre les effets de la consanguinité en instituant des plans d'accouplement et en élargissant la palette génétique, des travaux difficiles, mis en oeuvre en liaison avec les Haras Nationaux et le Centre Régional de Ressources Génétiques (CRRG).
Il faut attendre les années 90 pour constater une très légère hausse des effectifs de la race (en 1994) et, enfin, le redéploiement de la filière de vente vers l'attelage de loisirs et l'apparition d'un nouvel acteur, "l'utilisateur", comme le complément indispensable de l'éleveur, tandis qu'existe la marque bouchère "Poulains du Nord" (établie en 1997) pour écouler la production des poulains mâles. C'est donc naturellement que la commission utilisateurs trouve officiellement une place au sein du Syndicat; avec elle, il retrouve un réel dynamisme par une présence constante de la race Boulonnaise sur les grands salons nationaux et internationaux et sur les épreuves sportives où les succès semblent se cumuler et trouver une consécration en 2001, avec une victoire à la 6e Route du Poisson; confirmée par une nouvelle victoire à la 7e Route du Poisson en 2003. C'est également en 2001 que le SHB se félicite de la stabilisation de la race, cependant qu'elle est le résultat d'un travail incessant de la part de tous les acteurs.

En 2003, le Syndicat Hippique Boulonnais est officiellement reconnu par le Ministère de l'Agriculture et de la Pêche comme "Association Nationale de Race" (ANR).
Il a donc désormais comme missions réglementaires de :
* Regrouper les éleveurs et en assurer la représentation,
* Déterminer la politique d'amélioration génétique et de selection de la race,
* Opérer la selection des équidés,
* Elaborer et conduire, en lien avec l'IFCE et le CRRG, un programme d'élevage,
* Représenter la Commission de Stud-Book à la Commission du Livre Généalogiques des races françaises de Chevaux de Trait,
* Organiser ou contribuer à l'organisation de concours d'élevage ou de manifestations susceptibles d'aider au développement de la race,
* Promouvoir la race,
...

Les objectifs actuels (période des années "2010") du Syndicat Hippique Boulonnais sont :
* Relancer le nombre de naissances en race pure afin de préserver la race Boulonnaise.
* Développer la vente de viande sous forme de caissette et de produits transformés afin que les poulains ne soient plus une charge pour leur éleveur.


Quelques Actions du Syndicat Hippique Boulonnais (présentées ou votées en Assemblée Générale)

AG 1922 : * Voeu concernant l'unification de l'aire géographique de la race Boulonnaise afin que l'orientation directe à la race soit la même partout.
* Encouragement à la production d'étalons à la robe foncée.

AG 1991 : * Edition du Premier Annuaire des Etalons Boulonnais en liaison avec le CRRG et les Haras Nationaux.

AG 1995 : * 1ere session de formation d'attelage

AG 1997 : * Etablissement de la filière "Poulains du Nord" comme marque de qualité bouchère pour écouler principalement les poulains mâles.
* Révision des statuts du SHB (AG extraordinaire) : Ouverture du Stud-Book pour, sur commission de Stud-Book, récupérer des sujets dit "Origine Inconnue de Type Trait" (OITT) et les produits d'AraboBoulonnais issus de 3 générations de croisement.
* Séparation du concours d'attelage de celui Spécial de race en raison du nombre important des effectifs.

AG 1998 : * Exportation d'un lot de poulains Boulonnais pour le Brésil : 16 femelles et 1 mâle.

AG 1999 : * Signalements des poulains dressés par un identificateur des Haras.
* Pose de la marque (ancre marine au fer rouge) des poulains à l'occasion des concours de poulains.
* Distinction "petites tailles" et "grandes tailles" au concours Spécial de la race.
* Création d'un site internet à l'initiative de l'association les Traits Volants.
* Edition du premier numéro de "Ligne de Trait", bulletin d'information du SHB.

AG 2000 : * Mise en place de la commission des utilisateurs pour redynamiser la commission d'attelage et renforcer les liens entre éleveurs et utilisateurs.

AG 2001 : * Refus d'approbation des mâles consanguins.
* Election de 15 juments d'élites à qui sont proposées des plans d'accouplements avec primes au poulain ("Mesure de renouvellement des lignées originales")
* Introduction d'un label "génétique" pour l'approbation des mâles (point bonificatoire)

AG 2010 : * Création d'un Livre B au Stud-Book Boulonnais ayant pour but de lutter contre la consanguinité en intégrant dans ce Stud-Book des chevaux avec au moins un des deux parents Boulonnais, dont le croisement semble intéressant pour la race; ils apportent ainsi une diversité génétique.
Ainsi dès le 1er janvier 2011, les poulains AraboBoulonnais sont inscrit d'office au Livre B.

AG 2011 : * Création d'un contrat "Maintien de la Biodiversité", mis en place par la Région Nord-Pas de Calais, visant à accroître le nombre de naissances de poulains Boulonnais en relançant la mise à la reproduction en race pure des juments Boulonnaise. (Aide de 1600€ par poulain sur le territoire du Nord Pas de Calais, selon 3 mesures : "encouragement à la naissance" = 500€ - "encouragement à l'élevage du jeune cheval jusqu'à 2 ans révolus" = 500€ sous réserve d'être présenté en concours d'élevage ou d'utilisation - "encouragement à l'élevage du jeune cheval jusqu'à 3 ans révolus" = 500€ sous réserve d'être présenté en concours d'utilisation ou en concours d'élevage, pouliche mise à la saillie et mâle agréés). Il concerne actuellement les poulains "nordistes" nés en 2010, 2011, 2012 et 2013, et selon les résultats pourrait être reconduit.
Ce contrat a, en 2012, également été mis en place par la Région Picardie. Il concerne les poulains "picards" nés en 2012, 2013 et 2014, et selon les résultats pourrait être reconduit.


Bureau actuel du SHB (année 2014)
Président : Mr Philippe Blondel de Lisbourg
Vice Président : Mr Gérard Courquin de Brunembert
Vice Président Technique : Bernard Hochart d'Ouve Wirquin

Secrétaire Général : Mr Jean-Paul Munn de Marquise
Secrétaire Général Adjoint : Mr Camille Ansel de Delettes
Trésorier : Mr Didier Pecquart d'Hucqueliers

Membres du bureau : Mr Philippe Mequinion de Thérouanne, Léon Blon de Maisnil et Mr Robert Debruyne de Quaedypre

Secrétaire : Mlle Sophie Briche
Animatrice : Mlle Elodie Vanderhaeghe

T_teBoulonnais_belle
Syndicat Hippique Boulonnais
Mairie de Samer - 2e étage - 84, Place Foch - 62830 SAMER

Telephone/Fax : 03.21.91.50.71
e-Mails : syndicat.hippique.boulonnais@wanadoo.fr ou contact@le-boulonnais.com
Site Internet : www.le-boulonnais.com

28 mars 2007

Un AraboBoulonnais, pour quoi faire?!?!

L'AraboBoulonnais,

pour quelle(s) utilisation(s) ?

Sa discipline de prédilection : L'Attelage

L'AraboBoulonnais a été, en premier lieu, "créé" pour l'attelage, et principalement pour
la compétition, là où les meneurs avaient un certain "rejet" du Cheval de Trait,
et donc où le Boulonnais ne trouver pas vraiment sa place malgré ses capacités...
Il fallait donc "créer" ce "demi-sang" à partir du Trait Boulonnais pour "conquérir" ce marché !
Et peu à peu, l'AraboBoulonnais a relever ce challenge haut la main !

Sissez_SHF_commpiegne_08_2010 
Sissez de l'Ecurie, né en 2006, par Ibn Arabi et Oh De La par Idéal 2 - SHF Compiègne (août 2008)

m_251405582_0
Saphir du Marais, né en 2006, par Ibn Arabi et Olympe du Marais par Jumbo (Be) - 1er marathon (15 septembre 2012)

m_203251834_0
Nina de Thieuloye, née en 2001, par Oural Polski et Glorieuse par Urus - épreuve de maniabilité

Ismir_de_Mesenguy__compiegne_08_2008_
Izmir de Mesenguy, né en 1996, par Becher et Perette par Enfantin - Marathon Compiègne (août 2008)

Marouf_marathon
Marouf de Mesenguy, né en 2000, par Becher et Elsa par Arthur - épreuve de marathon

Oued_de_Mesenguy_au_CAI_O_de_Pau_2011
Oued de Mesenguy, né en 2002, par Becher et Divine par Oh Alban - dressage CAI-O de Pau (2011)

L'AraboBoulonnais a surtout gagné sa notorité en compétition d'attelage notamment grâce
aux équipages d'Anne-Violaine et Jean-Pierre Brisou, de Chantilly (60) qui mènent
des AraboBoulonnais, issus de l'élevage "de Mesenguy" de Sylvie Dezutter à Villotran (60),
en solo pour Anne-Violaine, et en team (attelage à 4) pour Jean-Pierre,
en compétition du plus haut niveau d'attelage profesionnel.

Kawa__Maubeuge__2007 
Kawa de Mesanguy, né en 1998, par Becher et Aicha par Pharaon - Marathon Maubeuge (2007)
- Mené par Anne Violaine Brisou, Kawa a notamment remporté le CAI de Windsor en été 2008 -

Jean_Pierre_Brisou
Le Team de Jean-Pierre Brisou lors du marathon du CAI de Berck le 13 mai 2007, avec :
Marouf de Mesenguy (volée gauche), né en 2000, par Becher et Elsa par Arthur
Kacem de Mesenguy (volée droite), né en 1998, par Becher et Europe par Urus
Jalila de Mesenguy (timonnier gauche), née en 1997, par Becher et Europe par Urus
et Kawa de Mesanguy (timonnier droit), né en 1998, par Becher et Aicha par Pharaon

Anne-Violaine Brisou a d'ailleurs obtenu le titre de Championne du Monde d'Attelage en Solo,
lors du Championnat du Monde d'Attelage qui s'est déroulé en Pologne fin août 2008,
avec sa jument AraboBoulonnaise, alors agée de 11 ans : Kephren de Mesenguy :
(Kephren de Mesenguy, née en 1997, par Becher et Divine par Oh Alban)

Kephren__Conty_2007_ 
Kephren__Conty_2007__CAI Kephren__Maubeuge_2007_
Anne_Violaine_Brisou_avec_Kephren_de_Mensuy__arabo_Boul_ Anne_Violaine_Brisou_11
Photos 1 et 2 : marathon Conty (2007) - Photo 3 : dressage Maubeuge (2007)
Photos 4 et 5 : maniabilité CAI de Berck (13 mai 2007)

 

Evidemment, l'attelage étant la discipline de prédilection de l'AraboBoulonnais,
il brille sur les terrains de concours, mais il fait bien sûr aussi le bonheur des
meneurs de loisirs, du débutant au plus aguérri.

att_4_Pierre_Krieger___Lancelot_du_Boncoin
L'attelage à quatre de Mr Pierre Krieger avec :
Sefron de Mesenguy, né en 2006, par Becher et Europe par Urus
Qualibre, né en 2004, par Saad d'Aliz et Bergamotte par Nevron
Monitor du Pontreau, né en 2000, par Aigle Royal et Joyeuse par Fiacre
et Ramdam de Mesenguy, né en 2005, par Becher et Ketmie de Mesenguy par Foudroyant ;
et, en simple, Lancelot du Boncoin, né en 1999, par Aziz El Maklouf et Damoiselle par Oh Alban

Jameshdepur2 Ramdam_et_Qualibre__Pierre_Krieger__10_janvier_2012
Photo 1 : Jamshedpur, né en 1997, par Sheik d'Ainhoa et Bergamotte par Nevron
Photo 2 : Ramdam de Mesenguy et Qualibre menés par Pierre Krieger - janvier 2012

 

La Polyvalence sous la selle

Tout comme le Boulonnais, l'AraboBoulonnais est un cheval parfaitement polyvalent,
capable de s'adapter à toutes les situations ; Avec plus de légéreté, l'AraboBoulonnais est
apprécié autant des cavaliers de loisirs que des cavaliers plus "classiques. Il peut être la
monture de tous types de cavaliers, et peuvent également convenir en centre equestre ;
de la monte classique à la monte dite "ethologique" en passant par le spectacle, la monte en
amazone, à l'américaine, ou encore à cru.

Loisirs

tizi_janvier2012 
Tizi de Mesenguy, né en 2007, par Becher et Perle 56 par Charli - janvier 2012

tizi_008 Elblag3
Photo 1 : Tizi de Mesenguy - Photo 2 : Elblag de Mesenguy, née en 1992, par Becher et Aicha par Pharaon,
et Jabahl, né en 1997, par Sheik d'Ainhoa et Boule Cristal par Nevron

m_203251941_0 m_203251944_0
m_203251826_0
Nina de Thieuloye, née en 2001, par Oural Polski et Glorieuse par Urus - (photos 1 et 2 : en amazone)

Dressage

Rud13 284656_1921712597056_1069313326_1676399_1839364_n 285289_1921694596606_1069313326_1676392_4921647_n
183927_1921698996716_1069313326_1676395_1127284_n
Photo 1 : Rud de Mesenguy, née en 2005, par Becher et Baronne par Oh Alban
Photos 2 à 4 : Orchidée du Boncoin, née en 2002, par Aziz El Maklouf et Hortensia par Oh Alban, montée par
Gaelle Bouly lors de la Finale du Championnat Departemental de Dressage (12 juin 2011) où elle s'est classée 2e !

m_203251943_0 m_203251940_0
Nina de Thieuloye, née en 2001, par Oural Polski et Glorieuse par Urus - reprise en amazone

Obstacle

Rud_de_Mesenguy 
Rud10 Rud9
Rud de Mesenguy, née en 2005, par Becher et Baronne par Oh Alban

Saphir8
Saphir du Marais, né en 2006, par Ibn Arabi et Olympe du Marais par Jumbo (Be)

Spectacle

m_203251825_0 
Nina de Thieuloye, née en 2001, par Oural Polski et Glorieuse par Urus

 

L'AraboBoulonnais a d'ailleurs été choisi par la Garde Republicaine comme monture des timbaliers,
pour sa force (il faut pouvoir porter ces 2 timbales qui entourent le cavalier!) et son tempérament (il faut
pouvoir supporter de défilé en musique! D'autant plus que les timbaliers mènent leurs
chevaux avec les pieds !
(les rênes sont fixées aux étriers pour que le cavalier ait les mains libre pour jouer)).
3 AraboBoulonnais de l'élevage "de Mesenguy", sont connus pour avoir intégrés les rangs
de la Garde Républicaine : Dougga de Mesenguy, qui a été réformé de la Garde en 2010,
Orwa de Mesenguy et Quatar de Mesenguy ; d'autres suivront très certainement !

Dougga_de_Mesenguy_et_Grey_de_Charlotte
Dougga de Mesenguy, né en 1991, par Becher et Rebeca par Iman - lors d'un défilé du 14 juillet

 

L'AraboBoulonnais, de par sa filiation Trait, peux également effectuer des travaux de force,
plus légers, comme du petit débardage, du maraichage, des travaux agricoles, etc...

 

 *** *** *** *** *** *** *** *** ***

Vous trouverez également, sur le Blog, un album où vous pourrez retrouvez de
nombreuses photos d'AraboBoulonnais au travail !

Et pour allez encore plus loin, n'hésitez pas à visiter le site dédié aux AraboBoulonnais :
www.arabo-boulonnais.fr

Le Cheval AraboBoulonnais

L'AraboBoulonnais

Jabahl5
Jabahl, né en 1997, par Sheik d'Ainhoa et Boule Cristal par Nevron

L'AraboBoulonnais n'est pas une "Race" à proprement parler puisqu'elle ne possède
pas de Stud-Book propre ; Il s'agit d'un croisement, pour l'instant purement
"industriel", entre un étalon Pur-Sang Arabe et d'une jument Boulonnaise.

Photo_365
Saillie d'une jument Boulonnaise (Tulipe du Marais 3 par Hop) par un étalon Arabe (Khasa d'Aigremont)

Ce croisement a été réaliser à l'initiative du Haras National de Compiègne
à partir de 1984 dans un double but :
* Sortir de la consanguinité, très présente et en très inquiétante augmentation chez le Boulonnais,
en apportant du sang "neuf" sans pour autant quitter de façon irréversible de la Race Boulonnaise,
puisque le Boulonnais est historiquement très imprégné de sang Arabe,
ce qui lui vaut l'appelation du "Pur Sang du Cheval de Trait".
* Tenter de produire un cheval d'attelage plus adapté à la demande des compétiteurs.

116458_Unique_a_7mois
Unique du Marais, né en 2008, par Ibn Arabi et Fany par Ulysse - agé de 7 mois sur la photo

L'AraboBoulonnais étant ainsi uniquement issu d'un croisement de 2 races,
on ne peut donc pas vraiment parler de modèle et de caractéristiques propres puisque
chaque croisement est différent et ainsi les critères ne sont pas stabilisés comme pour une race
où on cherche à fixer ces critères autour du standard de la race en question....
Cependant, les 2 races mères étant très proches puisqu'historiquement liés,
on peut trouver de nombreuses similitudes entre les différents sujets AraboBoulonnais :

Les produits croisés de première génération sont distingués, élégants, assez séduisants jeunes.
Avec l'âge, la filiation trait se révèle mieux. Ils toisent en moyenne entre 1m55 et 1m70.
Comme ses 2 parents, l'AraboBoulonnais est bien charpenté, avec des membres solides ;
Il a une épaule plutôt droite, un très bon dos, une croupe bien arrondie et de bons aplombs;
Il possède de belles allures, il est endurant, porteur et polyvalent ;
Il a un caractère à la fois joueur, sanguin et sensible, mais il est attentif, confiant et fiable.
L'AraboBoulonnais apprend très vite et n'oublie rien ; Il se donne à 100%.
Sa robe, comme celle de ses 2 parents, est principalement Grise (dans toutes ses nuances),
on trouve également quelques sujets alezans ou plus rarement bais. Des étalons arabes noirs
n'ayant pas encore étaient utilisés pour ce croisement, nous n'avons aucun AraboBoulonnais noir,
mais c'est une robe qui pourrait ressortir si on réalise le croisement.

Belotte_fin_9_12
Belote du Marais Ter, née en 2011, par Ibn Arabi et Olympe du Marais par Jumbo (Be) - photo été 2012

Les néophytes du Boulonnais, ont tendance à associer toutes ses qualités au Cheval Arabe,
alors qu'elles sont présentes chez les 2 races mères!! Le Boulonnais est loin d'être un
"lourdeaux irrespectueux" bien au contraire! De part ses origines, le Boulonnais possède un
influx nerveux rare chez les chevaux de trait et des allures naturellement active.
L'AraboBoulonnais est vraiment se que l'on
peut appeller un "croisement totalement réussi"!
De par la ressemblance de l'Arabe et du
Boulonnais dans leurs caractéristiques physiques et
mentales, l'AraboBoulonnais est un
"savant mélange parfaitement dosé" de ses 2 parents.
On peut finalement voir en l'AraboBoulonnais, un Boulonnais légérement allégé auquel
on a réinjécté une dose de sang Arabe ; Il se rapproche plus de l'ancien modèle
du Boulonnais de 1900, du modèle des mareyeuses avant que la race soit
fortement modifiée, grandie et grossie au XIXe siècle.

Question "Papiers"
L'AraboBoulonnais a longtemps était déclaré "Demi Sang Arabe", de ce fait, les produits
ont surtout étaient vendus pour l'utilisation (attelage, loisirs, voltige, centre equestre, ...),
mais très peu en reproduction pour "combattre" la consanguinté, puisque reconnus comme
"Chevaux de Selle", le re-croisement sur du Trait compliquer les demarches... ;
Après de longues années de reflexions et d'études, un Livre B du Stud-Book Boulonnais
a été créé en 2010 et intégre automatiquement les produits AraboBoulonnais depuis 2011,
de ce fait, il sera plus simple et plus tentant de poursuivre le croisement au delà de la
première génération, en utilisant l'AraboBoulonnais sur du Boulonnais, puisque le produit
sera inscrit au "Trait Boulonnais - Livre B" ; Ainsi la réintroduction de sang arabe se fera
de manière moins brutale que par le croisement direct, et outre le fait de lutter ainsi contre
la consanguinité, celà permettra également de produire des chevaux moins "Lourds" que
se que la tendance actuelle de l'élevage tend à produire, et donc des chevaux plus adaptés
aux utilisateurs qui privilégient les Boulonnais de petites tailles, et, celà permettra aussi
de pouvoir ramener un peu de couleurs "perdues" dans la race, le noir surtout.

Ainsi, lors du Concours des Etalons 2012, nous avons eu le plaisir d'y voir concourrir un
jeune entier AraboBoulonnais alezan, issu de la 1ere année d'inscription des Arabo au Livre B ;
BABAR du Marais Ter, né en 2011, par Ibn Arabi et Tamara du Marais par Okay 3
dont voici quelques photos de sa présentation :

393149_10200126450545777_504225756_n 
75526_10200126451225794_1276806203_n 
184594_10200126451945812_1834767581_n

Représenté au Concours des Etalons 2013, Babar du Marais Ter a
reçu l'agrément de la Commission du Stud-Book pour la Reproduction ;
Il est donc le 1er étalon AraboBoulonnais approuvé pour produire au Livre B.
Ses produits avec des juments inscrites au Livre A seront inscrit à la naissance au Livre B,
et sur présentation devant la Commission de Stud-Book, pourront être intégrés au Livre A.

*** *** *** *** *** *** *** *** ***

Vous trouverez également, sur le Blog, un album où vous pourrez retrouver de
nombreuses
photos d'AraboBoulonnais au naturel, l'évolution des poulains, etc...

Pour en découvrir encore plus sur l'AraboBoulonnais, n'hésitez pas à visiter le site
www.arabo-boulonnais.fr
Il est tenu par une équipe de passionnées et propriétaires d'AraboBoulonnais ;
sur leur site, vous pourrez découvrir un grand nombre de sujets AraboBoulonnais,
par la description de leurs propriétaire et en photos !!!

Autres utilisations

AUTRES UTILISATIONS DU BOULONNAIS

Tout au long de cet article, des photos de différentes autres utilisations + un album photo

Les longues guides
Avant de mettre un cheval à l'attelage, il est primodial de le travailler aux longues guides pour lui apprendre à être dirigé par l'arrière, c'est la base avant toute traction.
Elles permettent aussi de travailler la souplesse de son cheval sans le monter, c'est un avantage concidérable pour les propriétaires ne sachant monter, ou ayant peur à cheval.
Une forme de travail qui permet d'avoir un cheval aux ordres, et souple; qui peut se pratiquer toute l'année, peut-importe l'âge de son cheval (il n'a aucune charge à porter ou à tirer, travaillées sur de largues courbes ou en ligne droite elles ne fatiguent pas outre mesure les articulations du cheval (se qui n'est pas le cas du travail en longe, répétitif, sur des cercles réduits)).
Le travail de base aux longues guides est à la portée de tous (il suffit de quelques rudiments dans la connaissance de leur tenue et des actions de mains pour préserver la bouche de son cheval), mais il peut également s'averer plus fastidieux pour ceux qui s'y intéresse de près ; On peut aux longues guides, amené son cheval à travailler des attitudes de dressage, jusqu'aux sauts de haute école. C'est par exemple aux longues guides qu'on apprend aux chevaux de volées des attelages à 4 à faire des épaules en dedans, demandées en reprise de dressage d'attelage de haut niveau.

Les longues-guides sont également utilisés pour les plaisir de l'hiver lors de ski ou luge-joerïng.

loisirs_Farouk___Audrey
Farouk mené par Audrey Lefebvre
DSCN2173 
DSCN2201 
Major mené par Jean-Paul Munn
DSC_0414 
Kalias menée par Léon Blon - Trait d'élégance
IMG_2643 
Orélie menée par Florence - Trait d'élégance (
photo D. Wantz)
IMG_2664 
Carrousel de 8 Boulonnais aux longues-guides - Traits d'élégance
(photo D. Wantz)
Roller_Joering 
Variante du Ski-Joerïng : le Roller-Joerïng - Spectacle Traits d'élégance


Autres - Assimilé au Spectacle
Le cheval Boulonnais est très polyvalent,
il est capable de s'adapter à toutes les situations pour faire plaisir à son propriétaire,
et ainsi pour le plaisir des yeux des spectateurs amateurs.

_PWP3521
s'assoir sur un ballot, en paire : Hirondelle et Héron (Christian Flahaut)

_PWP3205 
s'assoir sur un ballot, monté : Héron monté par Christian Flahaut

_PWP3178 
_PWP3202 
monté sur un ballot (partiellement ou totalement), monté : Héron monté par Christian Flahaut

_PWP3190 
_PWP3192 
_PWP3196 
monté sur un tronc (partiellement ou totalement, en équilibre), monté : Héron monté par Christian Flahaut

Bambou_tire_H_ron_dans_traineau
traction d'un autre cheval : Bambou tracte Héron (Christian Flahaut)

Autres - Assimilé à l'élevage
En dehors de l'unique côté "reproduction" des poulinières et étalons Boulonnais,
ces chevaux d'élevage peuvent également être valorisés lors de différents concours de modèle et allures où ils sont jugés selon leur conformité au standard de la race et classés selon leur catégorie d'âge. Les chevaux sont alors présentés à un jury, en statique d'abord pour juger leur morphologie, puis en mouvement pour juger leurs allures et aplombs.
Pour la Race Boulonnaise, il y a différents concours d'élevage : les locaux, en juin, et le "Spécial", en juillet, pour les jeunes juments et les poulinières, le National Etalons, en septembre, pour les jeunes mâles et les étalons reproducteurs, et les concours de poulains, en octobre, pour les poulains et pouliches de l'année; Ce sont des grands rendez-vous pour les éleveurs de Boulonnais, ils leurs permettent de valoriser leurs élevages, et leurs produits.
Il existe également différentes foires locales où peuvent être organiser des modèles et allures, l'ocassion de présenter, simplement, ces chevaux qui font la race Boulonnaise; car sans élevages... pas de chevaux utilisés...
Au concours "Spécial", ainsi que dans certaines foires, les éleveurs présentent parfois des "lots de bandes", il s'agit d'une ligne de 4 juments, attachées les unes aux autres au licol, menées par une ou 2 personnes à chaque extrémités. Quelques élevages présentent également des "prix d'ensemble" qui sont des lots de bandes qui vont jusqu'à 16 juments ensembles! Une présentation qui donne une vue d'ensemble de l'élevage!
DSCN6921 
DSCN6927 
Jument en présentation statique devant le jury :
photo 1 : Rikita de l'Ecurie (GAEC de l'Ecurie)
photo 2 : Lara 25 ( Mr Courquin)

DSCN6863 
Présentation d'une jument, au pas, face au jury : Isis (Mr Grosbeau)

DSCN6829 
Présentation d'une jument, au trot, face au jury : Margot du Marais (Mr Grosbeau)

DSCN6990 
Etalon en présentation statique devant le jury : Siroco 27 (Mr Lefebvre)

DSC00180__Capitaine_de_Gandspet_ 
Présentation d'un poulain de l'année en statique devant le jury : Capitaine de Grandspet (Mr Nion)

P1120888__Beaut__du_Marais_Ter_ 
Présentation d'une AraboBoulonnaise d'1 an en statique devant le jury : Beauté du Marais Ter (Mr Urbain)

DSCN7064 
DSCN7085 
DSCN7074 
DSCN7056 
_PWP4210 
Présentation d'un lot de bande :
Photo 1 : Juments de l'élevage "du Marais" de Mr Méquinion de Thérouanne
Photo 2 : Juments du GAEC "de l'Ecurie" de Mr Hochart d'Ouve Wirquin
Photo 3 : Juments de l'élevage "du Boncoin" de Mr Debruyne de Quaedypre
Photo 4 : Juments de l'élevage "du Marais" de Mr Méquinion de Thérouanne
Photo 5 : Juments alezanes de l'élevage "du Boncoin" de Mr Debruyne de Quaedypre

DSCN7125 
DSCN7097 
Présentation d'un "prix d'ensemble" :
Photo 1 : 10 juments de l'élevage "du Marais" de Mr Méquinion de Thérouanne
Photo 2 : 15 juments de l'élevage "du Boncoin" de Mr Debruyne de Quaedypre


Travaux de force

Le Boulonnais en Travaux de Force
Tout au long de cet article, des photos de différents travaux de force + un album photo

Le cheval de trait est puissant et musclé ;
Autrefois utilisés pour les travaux dans les champs, ils le sont toujours aujourd'hui sur des petites parcelles par des amoureux du travail avec leurs chevaux. Ce type de travail se faisait oublier, mais grâce à ces passionnés, il redevient progressivement un réel débouchés pour nos Traits.
DSCN3484 
DSCN3492 
Hersage : Farouk et Indienne menés par Jean-Paul Munn (photo 9 avril 2011)

DSC00165 
DSC00167 
DSC00172 

Semi d'engrais : Indienne menée par Jean-Paul Munn (photo 19 juin 2012)

Num_riser
les foins : Idole menée par Claude Rebergues

Heron_et_Hirondelle_labour_de_dos
 
DSC08898 
DSC08873 
IMG_4122 
labour : photo 1 :
Héron et Hirondelle menés par Christian Flahaut
photo 2 à 4 : Noisette et Gracieuse menées par Brigitte Forêt et Vincent Delecourt (2010)

100_6314
Préparation d'une parcelle pour la plantation de pommes de terres : Emile Degardin avec Operette et Perce Neige

100_6811
 
100_6810
entretien des parcelles cultivées : Emile Degardin (2010 et 2011)


Les chevaux de trait sont aussi très bien adapté pour le débardage en forêt, là où les tracteurs ne peuvent acceder sans abîmer la végétation et le terrain
Boulonnais_53
_MG_3325 
_MG_3328 
_MG_3329 
Noisette menée par Brigitte Fôret

Certains vignobles utilise les chevaux pour l'entretien des vignes
Boulonnais_1
épreuve de travail dans la vigne : Havane menée par Christian Leroy

Les chevaux de Trait sont aussi utilisé dans différent travaux de maraîchage
Gracieuse_maraichage

03_maraichage 
épreuve de maraichage : Gracieuse menée par Vincent Delecourt (2010)

Le Boulonnais est un cheval puissant capable de tirer de lourde charge.
Outre les travaux agricoles et forestiers, il demontre sa force lors d'épreuves de traction diverses

Bambou_traineau_d_enfants
traction d'un traineau chargé : Bambou mené par Christian Flahaut


H_ron_tract_homme
Héron mené par Christian Flahaut 

Autrefois le cheval Boulonnais était utilisé pour remonter les Flobarts après la pêche
4_boulonnais_traction_flobart_face
4 Boulonnais menés par Christian Flahaut tirent un flobart
Noisette_et_Quiam_traineau_charg_ 
Lutece_et_Quolima_on 
Lulu_et_Quoli 
entrainement à la traction du flobart : (2012)
Photo 1 :
Noisette et Quiam menés par Brigitte Forêt
Photo 2 et 3 : Quolimaçon et Lutèce menés par Etienne Delmer

A la Selle

Le Trait Boulonnais est aussi très à l'aise monté

L'equitation avec un Boulonnais
tout au long de cet article, des photos de différents types de monte + un album photo
Indienne_Farouk_Mouchette_et_Lupin
plage du Touquet : Indienne (Babeth), Farouk (Audrey), Mouchette (Elise) et Lupin (Maxime)

Toutes les qualités faisant du Boulonnais un parfait cheval d'attelage en font tout aussi bien un merveilleux cheval de selle, avec du sang et au pied sûr.
Le Boulonnais est principalement un cheval de loisirs mais il est capable de tout faire comme un cheval de selle et d'être un excellent cheval de spectacle.

Dressage
H_ros_trot_beau
Héros du Cap monté par Audrey Lefebvre

Le Boulonnais est aussi capable de donné des sauts de Haute Ecole :
l'Etalon Oswald 4 du Haras des Bréviaires présente en spectacle les 3 sauts de Haute Ecole :
Cabriole, Courbette et Croupade
Oswald_1 
Oswald_spect_Breviaires_10_2012 
Oswald 


Obstacle
Farouk_saut_vertical
Farouk monté par Audrey Lefebvre

Course
Indienne_Jiscia_et_Nina_2e_tour

Indienne montée par Audrey Lefebvre, Jiscia montée par Pascaline Mianney et Nina

Amazone
Kamar_et_Dominique_amazone_reculer
Kamar de l'Abbaye monté par Dominique Dal

Tandem monté
tandem_pr_sentation_5
Farouk et Indienne mené/montée par Audrey Lefebvre

Poste Hongroise

Pascaline_poste_hongroise
Jiscia et Majesty "montées" par Pascaline Mianney
DSCN6640
Nayade et Orélie "montées" par Jonathan - Trait d'élégance


Carrousel
carroussel_Farouk_et_Idole_cercle
Idole montée par Babeth et Farouk monté par Audrey
DSC_0394 
Carrousel de 6 Boulonnais présenté par "Trait d'Elégance"

Voltige
Rustik_BC__Hap_o_Tempo__spect_Gruss_Breviaires_10_2012 
Rustik_spect_Gruss_Breviaires_13_10_2012
Rustik du Boncoin - Hap-Ô-Tempo
- Spectacle au Haras des Bréviaires avec Lucien Gruss en octobre 2012

Reconstitution historique
Oswald_br_viaires 
Oswald 4 - Haras National des Bréviaires - Joutes médiévales

Le Boulonnais peut aussi être monté a cru (sans selle),
son équilibre naturel, ses allures cadencées et sa morphologie en font un cheval très confortable.
Farouk_et_Audrey_a_cru
Farouk monté par Audrey Lefebvre
DSCN6658
Orélie montée par Olivier Blon - Trait d'élégance
Ropital
Mr Ropital et sa jument de retour du travail
C'est ainsi que les agriculteurs à l'époque de la traction animale revenait après leur journée de travail aux champs!

Le Boulonnais est aussi parfaitement adapté pour l'équitation éthologique, ou "naturelle"
virgin015 
Virgin de Mésenguy, tout juste débourré, sort en licol ethologique, sans mors!

Ainsi, le Boulonnais peut aussi être montée en cordelette, voir même en totale liberté
Sir_ne_et_Olivier 
Sir_ne_et_Olivier1 
Sir_ne_et_Olivier2 
Sirène du Hameau montée par Olivier Blon - Spectacle Traits d'élégance

27 mars 2007

Attelage

Le Boulonnais est un cheval polyvalent, aussi à l'aise monté qu'attelé. Il est capable de réaliser de très belles prouesses en compétition et être sûr en loisirs.

L'attelage de chevaux Boulonnais
tout au long de cet article, des photos de différents types d'attelages + un album photo
Malice_et_Farouk_7
attelage en paire : Malice du Bon Coin et Farouk menés par Audrey Lefebvre

Il s'agit certainement du débouché pour lequel on peut fonder le plus d'espoirs.

La Route du Poisson a contribué à démontrer les qualités exceptionnelles de cette race pour l'attelage, qualités fixées pendant plusieurs siècles où l'activité des chasse-marées fut intense : la traction à vive allure de charges lourdes était devenu de ce fait une spécialité de la race Boulonnaise.
Deux autres qualités viennent completer harmonieusement cette aptitude à l'attelage et permettent d'aborder une clientèle d'amateurs citadins :

  • La beauté de la race liée à la robe grise et à la présence de sang arabe
  • Le bon caractère des races de chevaux de trait qui rend l'apprentissage de l'attelage plus facile qu'avec des chevaux de sang.

 tandem_chemin_2
attelage en tandem : Farouk et Indienne menés par Audrey Lefebvre

Luron_obstacle_1b
attelage en simple sur un marathon : Luron mené par Dominique Bocquet (photo PA Vast)

arbal_te
attelage en arbalète (ou unicorne) en TREC : Farouk, Jenifer et Highland menés par JP Munn

att4
attelage à 4 : Gelinotte, Goliath, Farotte et Hermine menés par Patrick Lemaire

Kim_Espionne_Israelle_et_Havane_galop_de_face
attelage à 4 de front : Espionne, Kim, Israël et Havane menés par Francis Urbain

att5

310638_228301667299015_1067831554_n
attelage à 5 (ou grande arbalète) :

Photo 1 : équipage mené par Luc Michelon (photo Michelon)

Photo 2 : Festival, Naomie, Polka, Pirate et Mirabeau menés par Michel Vincent (Route du Poisson 2012) (photo Calèches de Versailles)
C'est ce type d'attelage, 3 chevaux de front en volée et 2 timonniers qui était utilisés par les Chasses Marées,
sur ceux 2 photos, la voiture est d'ailleurs une reconstitution d'un petit Ballon de Marrée
.

att8
attelage à 8 : 8 juments suitées menées par Robert Debruyne (photo Debruyne)

Outre les loisirs et la compétition, le Boulonnais excelle également pour le travail en ville : transport de public, ramassage d'ordures ménagères ou tri sélectif, arrosage et entretien des espaces verts, etc.. Le "Cheval Territorial" est un débouché récent très important pour nos Chevaux.

DSCN2614
DSCN2620 
DSCN2622 
IMG_4995 
épreuve "cheval - espaces verts" : Jenifer menée par Jean-Paul Munn

34697_295135633896414_285260354883942_633749_564099036_n 
314267_307547389321905_285260354883942_662645_1133574914_n 
536017_307547615988549_285260354883942_662651_1724124548_n 
Trotte et Nakadia menés par Elodie Leclercq -
ramassage à Pernes les Fontaines (84)

photo_cop_brunet 
visite commentée d'Audresselles (62) avec Major et Jenifer menés par Jean-Paul Munn (photo La Voix du Nord)

collecte_Desvres 
collecte_Desvres1 
Collecte des Cartons à Desvres (62)

Elevage

L'élevage du Trait Boulonnais
boulonnais_cote
jeunes Boulonnais en pâture sur le littoral du Boulonnais
(photo Olivier Leclercq)

Il existe un marché assez actif entre éleveurs de chevaux Boulonnais eux-mêmes. Celà contribue à maintenir un petite activité commerciale ce qui n'est pas négligeable du tout pour le moral des éleveurs.
Il existe également des possibilités de vente de reproducteurs mâles ou femelles sur le marché français principalement au sud de la Loire et à l'exportation vers la Belgique et l'Allemagne. Le Haras National de Compiègne était présent au salon de Francfort (Allemagne) en 1989 et y a vendu un étalon de qualité. Ce déplacement a entrainé un vif succès outre Rhin pour la race Boulonnaise.
(source : Plan de sauvetage de l'élevage du cheval Boulonnais - janvier 1993 - Haras Nationaux)
poulains_Silouhette__Soyeuse__Sumo
Silouhette, Soyeuse et Sumo (poulains 2006 de l'élevage du Bon Coin de Quaedypre (59)) (photo Debruyne)

berceau
Le berceau de la race se situe à l'Ouest du département du Pas-de-Calais dans le secteur de Marquise et Desvres, il s'agit de la fosse Boulonnaise, dépression géologique au sous-sol jurassique argilleux, riche en phosphate très propice au développement de forts squelettes.

aire d'extension
Les région Nord - Pas de Calais et Picardie regroupent actuellement 95 % des élevages dont 75 % dans le département du Pas De Calais, 10 % dans le Nord et 10 % dans la Somme.
Aujourd'hui, l'élevage se déplace du berceau vers le Haut-Pays Boulonnais (Haut-Pays d'Artois, collines Guinoises et Pays de Licques) qui regroupent plus de la moitié des élevages de la race. Ces plateaux crayeux et perméables au climat plus froid donnent des chevaux d'un format plus réduit : c'était le domaine d'élevage du "mareyeur".
En se rapprochant de la frontière belge, c'est le pays de Bourbourg aux chevaux d'une grande ampleur;
Au Sud en zone littoral, la région de Rue continue de perpétuer la tradition d'élevage en produisant des chevaux au fort gabarit.
Le Vimeu au Sud d'Abbeville et le pays de Caux, autrefois spécialisés dans l'élevage et le dressage des poulains pour l'agriculture, maintiennent aujourd'hui quelques élevages.
On trouve aujourd'hui le Boulonnais en Belgique, en Allemagne et au Danemark mais également dans le Sud de la France, en Suisse, en Autriche, au Luxembourg et même outre-Atlantique, plutôt utilisé alors pour le loisirs attelé ou monté.
boulonnais_pature
jeune Boulonnais en pâture  (photo Olivier Leclercq)

Quelques chiffres
En 2006, environ 500 saillies on étaient réalisées dans la race Boulonnaise

près de 180 spécimens de la race ont été présenté au concours spécial de la Race
70 étalons sont agréés à la monte publique pour 2007 (dont 6 étalons nationaux)

Standard - Précisions

source : Note d'Orientation pour les Concours de modèle et allures dans la race Boulonnaise

Le Corps

  • Tête distinguée

une attache tête-encolure épaisse doit être sanctionnée ainsi qu'un chanfrein trop busqué
les oreilles doivent être courtes, fines et mobiles pointée vers l'avant

  • Encolure longue et bien orientée (légérement rouée)

Une encolure très rouée et épaisse (caractère mâle) sera pénalisée chez une jument

  • Garrot bien sorti
  • Dos large et tendu

Un dos trop droit (comme une barre) doit être pénalisé car il donne beaucoup de raideur au cheval, en particulier dans les allures

 

  • Croupe longue et musclée
  • Poitrine large et ouverte

Les Membres

  • Epaule longue et musclée
  • Bras et Jambes musclés
  • Avant Bras et Cuisse longs et musclés
  • Genoux larges, bien dessinés faisant sailli et non creux de profil, sec, s'inscrivant dans un carré de face
  • Jarrets larges et bien dessinés; ni droit, ni coudé ; un jarret légèrement coudé est préférable à un jarret droit
  • Canons courts, larges et nets
  • Boulet secs et forts
  • Pieds larges, avec une couronne large

Le membre ne doit pas être sale : boutons,crevasses, solandres (crevasses au pli du jarret)

Les Aplombs

Les chevaux sont observés au poser et en mouvement
Le cheval doit "tomber droit sur ses quatre membres"
Le défaut courant des chevaux de traits est d'être cagneux (des membres très cagneux sont sanctionnés)

Les Allures

De ses origines postières, le Boulonnais a conservé des allures brillantes qui, a une période de débouchés croissants vers l'attelage doivent être conservées, voir développées.

  • Le pas doit être souple, le cheval s'engageant
  • Le trot doir être actif, avec une bonne pousées des postérieurs et un bon equilibre

_209___Epilogue_trot

Epilogue (par Regional et Une Operette par Prince) Champion des étalons 2005